Le Todiébook, un livre et support avant-gardiste pour tout un chacun!

 

INTRODUCTION AU TODIEBOOK

Ce livre, sans début ni fin, fera travailler votre cerveau... et vos mains! Il s’agit au premier abord d’un support plat qui, par un jeu de pliage, prend une forme circulaire ; les images et le texte viennent s’articuler autour d’un axe central. L’information est ainsi projetée dans l’espace, et libère la pensée de toute linéarité. Le Todiébook offre un nouveau support, qui trouve sa place à la suite du Codex. Cristian Todié s’exprime à ce sujet lors de notre entretien : « Il faut aller à l’origine de l’écriture et du support de l’écriture. Le premier acte créatif a été la peinture rupestre ; puis les tablettes d’argile et les tablettes de cire ont fait leur apparition, et aujourd’hui nous avons la tablette électronique. Mais tout cela reste sur un même plan : le rouleau a été pendant deux-mille ans le support de l’écriture, et le Codex règne sans partage depuis mille-cinq-cents ans sur le monde de l’édition.» Le Todiébook veut ainsi répondre aux changements et aux attentes de notre époque, et s'inscrire comme étant le livre du troisième millénaire. « Le support de l’écriture forme l’écriture : nous avons commencé à écrire d’une manière linéaire qui entraîne la pensée. Le codex comptabilise l’écriture dans un volume. Le Todiébook libère donc de ce support qui a enfermé dans une pensée linéaire et euclidienne. Le rouleau est plan, le codex est volume, le Todié est espace », précise l'artiste.

 

 

 

LA GEOMETRIE ET L'ART : LES DEUX PASSIONS DE L'ARTISTE

La géométrie a toujours eu sa place dans la vie artistique Cristian Todié, et il l’a célébrée à travers une série d’œuvres qui allient technicité, créativité et coups de pinceaux. Prenez le temps de visionner cette vidéo qui vous plongera directement dans l'univers de l'artiste!

 

 

Le Todiébook est dans la continuité de ces recherches sur la géométrie comme base créative. Le rouleau se développe sur un plan en deux dimensions spatiales, et le codex dans un volume en trois dimensions spatiales, dans un cadre euclidien. Le Todiébook vient lui réduire les dimensions : il s'agit d'un volume en deux dimensions spatiales et une dimension temporelle. Ce livre spatio-temporel est donc fondé sur une forme algorithmique de la matière, et réintroduit la charge artistique de la géométrie.

L’artiste à multiples facettes a fêté quarante ans d’art théorique l’an dernier. Ces années consacrées à la conception de son art ont abouti à la « fracture spatiale ». Il s’agit d’images imprimées et superposées qui forment un bloc de matière à partir duquel il peut travailler. Il fait ainsi son sort à la célèbre Joconde de Leonard de Vinci : il l'imprime et la surimprime, la décale, la déchire. Apparaît alors une toute autre Joconde, une oeuvre complètement originale.

 

 

Cette action de fracture spatiale suit une géométrie qui lui est propre et qui a donné le Todiébook. Ce livre, s’il apparaît donc comme étant l’aboutissement de quarante ans d’art théorique, nécessite une grande expertise de réalisation, notamment pour son impression. Des brevets d’inventions ont donc été déposés et obtenus autant en Corée, Japon, Inde, et Europe, qu’aux Etats-Unis.

 

 

ETUDIANTS ET ARTISTES, VENEZ VOUS FROTTEZ AU TODIEBOOK! 

Par ailleurs, l’artiste exprime la volonté de travailler en étroite collaboration avec des écoles d’art graphiques. En 2017 il monte donc un projet avec Grafipolis, Ecole des métiers d'arts graphiques et plurimédia à Nantes, et confie à quatre élèves en deuxième année de BTS la réalisation d’un Todiébook sur le thème de l’artiste peintre nantais Jacques Patissou. Les étudiants ont donc dû cerner les limites techniques, les concepts et trouver les prestataires capables d’accompagner Cristian Todié pour ses réalisations futures. Ce travail a permis l’impression de vingt exemplaires numériques, et de concevoir le façonnage pour la découpe, le collage et la mise en forme. Cette expérience a été fondamentale pour l’artiste, et a renforcé sa volonté de se former et de s'enrichir en alliant différents domaines artistiques.

Le Todiébook se présente alors comme un support avant-gardiste pour les artistes. En effet, il s’agit non seulement d’une source d’inspiration, mais d’un véritable média pour diffuser l’œuvre d’un artiste. « L’objectif est de créer une base qui permettra à des auteurs, artistes, et créateurs, de s’en emparer et d'en faire leur histoire. C’est une base de construction où chacun mettra en œuvre sa créativité. Le concept s’efface alors pour laisser place à une liberté d’expression. », affirme Cristian Todié.

Trois premiers livres sont à l’heure actuelle en réalisation, à savoir Louvre by Todié, Paris by Todié et Quarante ans d’art théorique. Louvre by Todié est une réflexion de Cristian Todié sur le monument qu’est le plus grand musée d’art et d’antiquité au monde. Ayant étudié l’art académique en sculpture et peinture, l’artiste a créé, d’un point de vue averti, sa propre collection imaginaire des chefs-d’œuvre du Louvre. A la différence, c’est avec son regard de sculpteur qu’il a conçu Paris by Todié, une sélection d’œuvres et de détails qui représentent la capitale. Tandis que le livre consacré au Musée du Louvre est construit de manière pédagogique, il s’agit ici d’un livre dyslexique, proposant un moment de divertissement et de découverte culturelle aux touristes ou aux amoureux de Paris.

 

 

 

Le mathématicien verra dans le Todiébook l’algorithme, l'étudiant son aspect gadget, et d’autres apprécieront sa forme. Mais une chose est sûre, le Todiébook ne laissera pas indifférent !

 

Dans la même catégorie

Violences sexistes et cinéma au Mexique

par Leyre Ortega --martin le 06/10/2020

Dans l'atelier du sculpteur Pier Spartà

par Suzanne Cras le 18/12/2018

Portrait : Charlotte Abramow

par Claire Thomas le 26/11/2018