Les Grands Voisins, une bulle d'humanité en plein Paris

Partager le temps d’une bière ou d’une partie de pétanque avec le sans abri que je vois tous les jours depuis trois mois au pied de mon immeuble, avec cette femme courageuse qui élève seule ses cinq enfants, avec ce groupe d’amis parisiens venu du 6eme arrondissement ou encore avec ces deux frères algériens habitant en France depuis maintenant deux ans. Utopique vous dîtes ? Pourtant, c’est le pari brillamment réussi que se sont lancés les trois associations, Aurore, Yes We Camp et Plateau Urbain à l’origine de l’ambitieux projet des Grands Voisins qui a vu le jour en 2015, dans le 14eme arrondissement de Paris. 

 

 

Un village au coeur de la ville

A l’ère d’une société où les lieux éphémères naissent et disparaissent aussitôt, les Grands Voisins ont su s’emparer de cet effet de mode en créant, au coeur de la capitale, un lieu prônant la mixité sociale qui nous fait du bien! 

Construits à la place de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul, les Grands Voisins en reprennent les fondations et y préservent également la tradition d’hospitalité. Le lieu nous offre donc l’occasion de boire un verre dans l’ancienne lingerie ou d’écouter un concert dans l’ancienne pouponnière de l’hôpital. C’est en effet aujourd’hui 3,5 hectares de solidarité, 600 hébergements, 250 entreprises, 500 salariés et entrepreneurs et pas moins de 350 visiteurs par jour!

Comme un petit village au cœur de la capitale, le lieu propose de multiples facettes. Vous pouvez, en effet, venir y faire votre shopping, y « bruncher » le dimanche après midi, y « bouquiner » un livre sur un canapé ultra vintage, y écouter un concert ou bien même y acheter votre pain assuré 100% bio. Si, si, je vous le promets..! 

Les restaurants qui ont magnifiquement su préserver l'aspect industriel de l'ancien hôpital sont l'occasion de partager un repas à « la bonne franquette », à des prix modérés. Ils servent une nourriture saine à base de produits frais, le tout sans wifi. L’occasion donc d’abandonner son smartphone le temps d’une après-midi, pour le plus grand bien de tous.

Les Grands Voisins sont aussi l’occasion de découvrir de petits créateurs fabriquant des bijoux, des objets en bois, des chaussures toujours dans le respect de l’environnement. De véritables coups de coeur et qui plus est, préservent l’artisanat et le design solidaire.

Vous l’aurez compris, on découvre, on rencontre, on chante, on danse, on joue mais on peut aussi y vivre. En effet, outre un lieu de culture et de divertissement, c’est aussi un lieu d’habitation. Les résidents qu’ils s’agisse de sans abris, d’hommes ou de femmes étrangers ou ayant besoin d’une situation de stabilisation, sont suivis par des équipes sociales au quotidien pour arriver au bout de leur projet individuel. 
Pour cela, six centres d’hébergements sont mis à disposition et permettent d’accueillir 500 personnes. Ces centres sont spécialisés en fonction du public : un centre est dédié par exemple aux jeunes étrangers qui cherchent un travail, un autre consacré à des hommes ou femmes entre 18 et 30 ans ayant besoin de stabilité. Les femmes majeurs et isolées ayant besoin d’aides financières peuvent également être hébergées dans un centre qui leur est dédié, de même pour les personnes ayant vécu dans la rue de plus de 55 ans et un dernier étant exclusivement consacré aux sans abris. Ces centres mettent alors à disposition des chambres communes pour certaines, individuelles pour d’autres. Mais également des salles à manger, des bibliothèques ou encore des salles vidéos permettant ainsi, de lutter contre l’exclusion et l’isolement de leur public. Des équipes pluridisciplinaires leur assurent également un suivi qu'il soit médical, psychologique, sociale ou encore professionnel. Enfin, généralement cet accès se fait par l’intermédiaire du Samu social ou bien par le service intégré d’accueil et d’orientation. 

 

Une programmation variée et originale!

Actuellement, vous y trouverez devant la boulangerie Chardon à l'apparence d'une cabane, l’originale installation de Benoit Rassouw, intitulée Banya qui s'inspire des bains de vapeurs russes. Avec cette œuvre, l'artiste offre l'opportunité à son public d'être non plus uniquement le spectateur, mais l'auteur même de son art en participant à une expérience autant sociale que corporelle. En effet, le spectateur passant du froid au chaud, est directement plongé dans une bulle lui offrant alors un instant pour reposer son esprit et l'occasion alors, de ne faire plus qu'un avec l'œuvre. Ainsi, il n'est donc plus comme le désirait l'artiste, uniquement dans l'espace, mais il fait lui même l'espace. 

Prendre sa douche en public, c’est alors possible et c’est un moyen pour l’artiste de questionner les rapports d’intimité et de public. Associer les deux était l’occasion de bannir les cloisons sociales, et c’est exactement ce qu’on veut aux Grands Voisins!

Pour vivre cette expérience hors du commun, c’est du mercredi au samedi sous réservation juste ici :  https://reservation.elloha.com/Search/GetDetail? idPublication=ed60775e-ad9c-4a5b-b8ec-d53ec1fd99fa#Prices.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un lieu donc, qui met à l’honneur des évènements artistiques et culturels tels que des expositions, des concerts, des marchés mais aussi des évènements plus engagés. Vous pouvez par exemple venir débattre, assister à des conférences concernant des sujets de société et d’actualité tels que la migration, la solidarité, etc. Vous pouvez par exemple assister le jeudi 8 novembre à un séminaire sur le thème de la migration. Venez par exemple découvrir du 21 au 25 novembre le festival Migrant’scène qui propose tout au long de la semaine une programmation variée, avec des expositions, des séances de lecture, des projections débat ou encore des concerts.

On peut également participer à des activités sportives et créatives. Vous pouvez par exemple assister à un atelier de céramique mercredi 31 octobre.

Enfin, les Grands voisins, c’est également l’occasion de privatiser certains lieux pour des évènements professionnels ou personnels. Une programmation ouverte à tous, résidents au centre d’hébergement ou non.

Pour découvrir cette riche programmation, le site des Grands Voisins met régulièrement à jour son emploi du temps.
Pour ne rien louper : http://lesgrandsvoisins.org/agenda/ et http://lesgrandsvoisins.org/2018/09/24/au-programme-octobre-2018/ 

 

Un avenir qui promet!

Initialement prévu pour durer jusqu’en 2017, les Grands Voisins devaient ensuite laisser la place à un projet d’éco quartier.
Mais pour le plus grand bonheur de tous, le plaisir continue de durer avec le bail finalement prolongé jusqu’en 2020. On préserve la volonté de ce voyage multiculturel mais avec néanmoins quelques nouveautés puisqu'à l'avenir, le lieu envisage de se tourner davantage vers le futur du quartier et d’y adapter les différents espaces. Un service de restauration sera par exemple mis en place dont les prix dépendront des moyens de ses clients.

Un lieu donc qui, vous l’aurez compris à largement fait ses preuves et qui continuera pour au moins trois ans encore à nous initier une nouvelle façon du « vivre ensemble » et de nous donner espoir quant à notre futur. 

Dans la même catégorie