Lieux culturels à découvrir

Depuis les attentats du 13 novembre, la ville de Saint-Denis est entachée d'une réputation qui la précède : « délinquance », « terrorisme » et « communautarisme religieux » sont souvent associés à cette ville dans la presse et dans les débats publics qui dépeignent une réelle zone de non-droit qu'il faudrait fuir. Pourtant ce n'est pas l'image que j'ai de cette commune qui candidate pour le titre de Capitale européenne des cultures 2028. La réputation si controversée de Saint-Denis se renverse-t-elle en «the place to be» pour les amoureux de la culture ?

La SVOD, voilà un terme qui attise la controverse. Si le bingwatching, netflix&chill et autres sont sans contestations devenues des pratiques culturelles à part entières, les flux, les standards d’images qu’ils impliquent ont, quant à eux, bouleversé nos rapports aux films à tel point que certains crient à la mort du cinéma.  Le mystère de la séance en salle qui tient à l’immobilité du spectateur, à sa vision submergée par des images gigantesques a laissé place à la quotidienneté, à un utilisateur autonome qui peut contrôler le défilement du film (pause, accélérations) et dont le regard encadre des images à présent miniaturisées. Cependant, ce serait moins le numérique qu’il s’agirait de condamner que les dispositifs marchands mis en place par les sites de streaming qui uniformisent notre expérience cinématographique. Cet article se proposera alors d’étudier, au travers de l’exemple de la Cinetek, les possibles revalorisation cinématographiques à l’aune de la SVOD.

 

La médiation culturelle c’est quoi ? À quoi ça sert ? Pourquoi ? Comment ? Parfois, un exemple vaut mieux qu’une explication théorique. Zoom sur Aubervilliers et sa politique culturelle et artistique qui fait la part belle à la médiation.

 

      Quels lieux rendent Paris insolite ? À l’occasion du dernier week-end avant la fermeture du lieu exclusif LA HALLE PAPiN, et en vue de l’ouverture d’un nouvel espace similaire, c'est avec un petit pincement au coeur que je souhaite vous parler d'un concept original déjà amorcé dans certains pays étrangers, qui commence à se développer en France et notamment à Paris.

Partager le temps d’une bière ou d’une partie de pétanque avec le sans abri que je vois tous les jours depuis trois mois au pied de mon immeuble, avec cette femme courageuse qui élève seule ses cinq enfants, avec ce groupe d’amis parisiens venu du 6eme arrondissement ou encore avec ces deux frères algériens habitant en France depuis maintenant deux ans. Utopique vous dîtes ?