Etiquette "patrimoine"

La SVOD, voilà un terme qui attise la controverse. Si le bingwatching, netflix&chill et autres sont sans contestations devenues des pratiques culturelles à part entières, les flux, les standards d’images qu’ils impliquent ont, quant à eux, bouleversé nos rapports aux films à tel point que certains crient à la mort du cinéma.  Le mystère de la séance en salle qui tient à l’immobilité du spectateur, à sa vision submergée par des images gigantesques a laissé place à la quotidienneté, à un utilisateur autonome qui peut contrôler le défilement du film (pause, accélérations) et dont le regard encadre des images à présent miniaturisées. Cependant, ce serait moins le numérique qu’il s’agirait de condamner que les dispositifs marchands mis en place par les sites de streaming qui uniformisent notre expérience cinématographique. Cet article se proposera alors d’étudier, au travers de l’exemple de la Cinetek, les possibles revalorisation cinématographiques à l’aune de la SVOD.