Vous êtes-vous déjà demandés où vous en seriez si vous n'aviez pas fait tel choix à tel moment de votre vie ? Avez-vous déjà croisé au détour d'une rue une personne que vous aviez perdue de vue depuis des années ? Ou bien tiré au dé pour prendre une décision ? La compagnie Rode Boom revient sur toutes ces questions laissées au hasard, nous invitant dans leur laboratoire à démonter le sort. Un spectacle immersif et intriguant, qui interroge tout autant qu'il fait sourire – explorons ensemble toutes ces « Évidences Inconnues ».

Ouvrir la Voix d’Amandine Gay nous invite à entendre les témoignages singuliers de vingt-quatre femmes noires pointant non seulement les expériences marquantes de leur vie liées à leur couleur de peau, mais aussi leurs réflexions autour du combat pour l’égalité. 

 

 

 

27 ans que l’on n’avait pas vu Toulouse-Lautrec à Paris, et pourtant qui a su mieux que lui retranscrire le Paris de la Belle Epoque ? Jusqu’au 27 janvier 2020, au Grand Palais, partez à la redécouverte de Montmartre et de son Moulin Rouge, mais surtout de ses femmes, multiples, rousses, rondes, danseuses de french cancan, prostituées, sublimées par le regard de l’artiste dans cette rétrospective exceptionnelle de près de 225 œuvres. L’occasion de faire la rencontre de ce peintre singulier, mort à 36 ans, loin du portrait caricaturé, frivole, qu’on lui connaît bien souvent. Une exposition toute en élégance pour un homme agité par le désir de saisir sans jugement et dans toute son expressivité la réalité sociale de son époque : résolument moderne.

La médiation culturelle c’est quoi ? À quoi ça sert ? Pourquoi ? Comment ? Parfois, un exemple vaut mieux qu’une explication théorique. Zoom sur Aubervilliers et sa politique culturelle et artistique qui fait la part belle à la médiation.

 

Vous l’avez ratée l’année dernière au Théâtre Monfort ? Pas de panique, la pièce de Paul Moulin Zaï, Zaï, Zaï, Zaï, adaptée de la bande dessinée de Fabcaro, est en tournée et revient à Paris prochainement ! L’occasion de découvrir un spectacle original, drôle, engagé, complètement barré… bref, rafraîchissant !  

Véritable concentré de vie et de bonne humeur, le festival international d'animation d'Annecy accueille chaque mi-juin petits et grands amateurs d'animation de tous les horizons. Plongeons dans ce lieu iconique de l'image animée au détour de films innovants et fédérateurs. 

« On vous parle d’un temps que les plus de trente ans ne peuvent pas connaître ».

Vous êtes nés entre 1980 et 1995 ? Vous allez sur vos 30 ans, regardant en arrière toutes ces années écoulées et toutes celles qui vous restent encore à vivre, et vous vous demandez quel sens donner à la vie ? Alors cette pièce est faite pour vous ! Vous êtes de ceux qui sont nés avec un Iphone 7 entre les mains ou de ceux qui ont connu la fin des Trente Glorieuses et vous ne comprenez pas ce qu’il peut bien clocher chez ces jeunes qu’on appelle la génération Y ? Alors cette pièce est également faite pour vous ! C’est avec humour mais aussi avec une grande sensibilité que la compagnie Avant l’Aube parle de la génération Y, de leur génération, au théâtre du Lavoir Moderne Parisien.

Ils sont trois. Ils sont jeunes. Et issus de la génération Y. De cette génération qui a grandi aux cotés de Harry Potter, mais surtout avec ces téléphones de plus en plus sophistiqués pour arriver aujourd’hui à l’IPhone7. De cette génération qui était bien trop jeune quand elle a vu les « Twin Towers » s’écrouler en boucle sur tous les écrans télévisés alors que la vie continuait, que Marion Cotillard recevait son oscar et que la fête perdurait.

 

 Une comédie sociale noire et ambitieuse ainsi qu'un thriller à rebondissements 

 

Parasite réalisé par Boon Joon-ho obtient la Palme d’Or au Festival de Cannes cette année avec l’unanimité du jury. C’est le tout premier film coréen à remporter ce prix.

Adaptée du célèbre roman de science-fiction de Stanislas Lem écrit en 1961, la pièce Solaris nous plonge dans un univers énigmatique. Voilà un pari audacieux pour le jeune metteur en scène Rémi Prin que d’adapter au théâtre ce genre littéraire et cinématographique. 

Un groupe de scientifiques se rend sur une station spatiale afin d’étudier la mystérieuse planète Solaris. Très vite, l’équipe ne répond plus aux messages en provenance de la Terre. Le psychologue Kris Kelvin y est envoyé en renforts pour constater les phénomènes étranges que l’on y soupçonne. Une fois arrivé, il découvre ses collègues en proie à des hallucinations et à la folie. Tentant de raisonner le groupe, le psychologue finit par se perdre dans l’atmosphère fantastique de la planète Solaris. Il doit alors lui aussi, faire face à des apparitions déconcertantes. 

 

Céline Sciamma revient avec son quatrième long métrage, pour notre plus grand bonheur ! Prix du scénario au festival de Cannes, Portrait de la jeune fille en feu est sans conteste mon coup de coeur de la rentrée du cinéma ! Retour sur une oeuvre épatante, portée par Adèle Haenel, Noémie Merlant et Luàna Bajrami.

 

Les Blogs